Cliquer ici pour signer la pétition

Il est encore temps de changer...

Les récents orages et pluies diluviennes qui se sont abattus sur la Seine-et-Marne n’ont pas épargné Torcy et son coteau causant quelques dégâts parfois spectaculaires. Il est encore temps de prévoir autre chose que l’artificialisation du coteau.

Dans un récent article, nous vous faisions état de la submersion de la route de Lagny.
Depuis, d’autres dégâts spectaculaires se sont produits sur le coteau comme vous pouvez le voir sur cette vidéo tournée chemin de la Messe le 19 juin dernier.
Un débordement sans doute du à l’effondrement et au bouchage d’une partie de la canalisation des eaux de pluies qui descend le long de la rue. (photo 1)
Au dire des riverains, l’eau coule en permanence, grossissant à chaque orage, pénétrant une maison, entrainant sable, pierres et branchages qui jonchent le sol en bas de la rue.

Au Clos dans certains endroits de la coulée verte les bottes sont redevenues indispensables et c’est un trou qui s’est formé près d’un regard d’eau de pluie (photo 2)
Sur le chantier de la première tranche de la Zac des coteaux de la Marne l’eau s’accumule au fond de la quatrième barre en construction si bien que le chantier à peu progressé en deux mois (photos 3 et 4).

Ces phénomènes orageux et pluvieux qui minent le coteau viennent après une période de fortes chaleurs. Ils sont l’expression du changement climatique en cours et il est à craindre que des phénomènes météorologiques d’une plus grande intensité encore se produisent.

La nature et le sol du coteau nous protègent, ils permettent d’absorber une partie des eaux de pluies évitant qu’elles ne se concentrent et dévalent la pente comme c’est le cas dans et hors de la canalisation rue de la Messe.

Il est encore temps de prévoir autre chose...

Ce qui était envisageable il y a encore dix ans ne l’est plus... Le changement climatique et les phénomènes extrèmes qu’il engendre nous imposent de revoir tous les projets, les schémas établis précédemment.
Il est encore temps pour nos décideurs d’éviter des conséquences encore plus graves, de décider de ne pas artificialiser le restant du coteau, de ne pas réaliser la seconde tranche de la Zac des coteaux de la Marne, de prévoir autre chose.

Cliquer ici pour signer la pétition

Chemin de la Messe, au Clos, sur la Zac des coteaux...

Rue de la Messe

Rue de la Messe

L’excavation par laquelle l’eau jaillit lors de pluies intenses...


Agrandir l'image

Au Clos

Au Clos

Une excavation dans le sol près d’une bouche d’égout.


Agrandir l'image

Zac des coteaux de la Marne

Zac des coteaux de la Marne

A mois d’avril l’eau de pluie stagne dans un trou...


Agrandir l'image

Zac des coteaux de la Marne

Zac des coteaux de la Marne

... deux mois plus tard, à peine plus avancé. L’eau se faufile a nouveau.


Agrandir l'image


Cliquer ou survoler la photo pour en lire la légende...

Yves

18/06/2021

Habitant le Clos depuis 48 ans je trouve que c’est une drôle d’idée de construire en zone inondable, je signe volontiers...

Aude

19/05/2021

Je suis du même avis que vous. Et je rajouterai que l’imperméabilisation d’un coteau augmentera les risques d’inondations déjà importants malgré les bassins de rétentions aménagés au niveau du moulin de Douves. Un Verger Forêt serai l’idéal pour conserver cet espace de nature tout en permettant une production fruitière pour nos écoles, par exemple. Cela me semblerait être un bon compromis.

René

30/06/2021

Stop au bétonnage ! Préservons la nature. Mère nature souffre et nous le fait bien sentir.

 


A votre avis...

Qui êtes-vous ?
Votre message