Cliquer ici pour signer la pétition

Les terres saines du coteau de Torcy sont des pépites...

Notre capacité à assurer notre autonomie alimentaire va se poser avec acuité dans un monde où la productivité agricole aura chuté en raison de l’aridité, de l’acidité des sols ou de phénomènes climatiques extrêmes devenus communs....

Que se passera-t-il quand l’eau viendra à manquer pour assurer nos besoins agricoles et que les destructions d’hectares de cultures intensives en eau, à l’image des amandiers californiens, sera devenu l’unique moyen de préserver les besoins de la population ? Vers quel territoire nous tournerons-nous pour faire valoir notre « effet richesse » quand les ressources naturelles viendront à cruellement faire défaut à l’échelle planétaire ?
Dès lors les terres saines du coteau de Torcy sont des pépites, les préserver est un devoir !

Cliquer ici pour signer la pétition

 

Voir dans la même rubrique...
Jour du dépassement en France : « On peut le repousser de 25 jours d’ici à 2027 », selon le WWF
Environnement : le pouvoir isolant des arbres mis en lumière par une étude
« C’est très clairement un dérèglement d’avoir des températures aussi douces en hiver », explique un climatologue
Réchauffement climatique : voici à quoi il faut s’attendre avec la hausse estimée à 2,7 °C après la COP26
Comment le changement climatique va bouleverser l’humanité
Il faut s’attendre à subir des vagues de chaleur « hors du commun », partout dans le monde.
Des signes d’un effondrement du Gulf Stream observés par des scientifiques
Jour du dépassement : à partir de ce jeudi 29 juillet nous vivons à crédit sur la planète
Stopper l’imperméabilisation et l’appauvrissement des sols...
Réchauffement climatique : « c’est déjà pire que ce que j’imaginais »
Inondations en Europe : comment le réchauffement climatique est passé de « menace pour les générations futures » à danger imminent
Il faut s’attendre à des vagues de chaleur « hors du commun » partout dans le monde
Les terres saines du coteau de Torcy sont des pépites...
« On voit bien que là où nous en sommes » aujourd’hui « c’est vraiment ce qui était envisagé »
Le bassin méditerranéen est un « super point chaud » environnemental
Le climat a déjà changé, le pire est à venir...

A votre avis...

Qui êtes-vous ?
Votre message