Cliquer ici pour signer la pétition

Réponses hallucinantes de l’agglomération et d’Epamarne....

Les réponses hallucinantes de la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne et d’Epamarne à la demande d’étude d’impact des projets immobiliers et touristiques dans le triangle Noisiel-Torcy-Vaires ont créé la stupeur et renforcé la détermination !


Hallucinante déclaration de l’agglomération Paris-Vallée de la Marne dans un article (1) du journal La Marne en date du 1er novembre « ... faire une étude globale n’est pas la bonne méthode... si l’on commence à agglomérer tous les projets, on ne s’en sort plus  » renforcée par cette affirmation «  l’étude concernant le grand projet de l’ancien siège de Nestlé, n’a pas encore été faite  : le projet devrait commencer seulement dans un ou deux ans ».
Stupéfaction de lire dans la presse les réponses à un courrier adressé par le comité de sauvegarde du coteau de Torcy aux maires de Torcy et Noisiel, aux conseillers départemental et régional, à l’agglomération ainsi qu’à Epamarne. Un courrier relayant des questions posées par des citoyens inquiets.

On ne nous dit pas tout...

Epamarne, l’aménageur de la Zac des coteaux de la Marne à Torcy, devrait avoir quelques bonnes informations à propos du projet de reconversion du site Menier à Noisiel puisqu’il a signé, en juin 2018, un protocole de partenariat avec Nestlé et Linkcity (2) « afin de s’assurer de la synergie et de la cohérence du projet de reconversion proposé avec les opérations urbaines en cours et projetées sur le territoire... »
L’agglomération devrait avoir, à minima, les informations du communiqué de presse (3) qu’elle a publié en juillet 2019 avec Linkcity, les villes de Noisiel et de Torcy, précisant le projet de reconversion Menier : un quartier de 60 000 m2 d’immobilier (2000 personnes, 700 logements, « haut de gamme » indique Linkcity), une Cité du goût capable d’attirer jusqu’à 350 000 visiteurs par an, une Cité productive générant 1000 emplois.
L’agglomération nous dit « Île-de-France Mobilités adapte à chaque fois son réseau en fonction des dates de fin des projets immobiliers ».
D’accord mais sur les 350 000 visiteurs combien de voitures, de cars ? Sur les 2000 résidents, sur les 1000 employés qui ne logeront pas sur place, combien de voitures  ? Combien de voitures, combien de cars pour acheminer les résidents de l’hôtel de 100 chambres au carrefour des cantines, les participants aux activités qui vont se développer à l’Ile-de-loisirs avant et près les JO 2024 ? Combien de voitures pour les habitants des 2000 logements en construction ou en projet dans le triangle Noisiel-Torcy-Vaires ? Le tout se cumulant sur une RD10 qui ne sera pas élargie...

Ce que nous voulons savoir !

Mesdames et messieurs les importants, ceux qui ne sont rien, Torcéens, Noiseliens, Vairois, anciens comme nouveaux, veulent savoir quels impacts auront tous ces projets sur leur quotidien et réaffirment avec les plus de 500 signataires de la pétition demandant la préservation du coteau de Torcy leur demande d’une étude d’impact globale.

(1) https://actu.fr/ile-de-france/torcy_77468/constructions-autour-de-torcy-quelles-consequences-pour-la-circulation_46084850.html
(2) Aménageur, filiale de Bouyges, choisi par Nestlé pour le projet de reconversion du site Menier.
(3) https://drive.google.com/file/d/157YK9udLs3IlBYmcNEkLFdI8qqq6Ts9F/view?usp=sharing

Cliquer ici pour signer la pétition

Le meilleur atout pour réfléchir l'avenir du "Parc de la Marne"

"A hauteur de vue des hérons cendrés qui survolent le secteur, une évidence frappe : voilà que se dessine « le parc de la Marne ». Au centre coule la rivière, le canal qui l’accompagne, des îles, la base nautique. Autour, des secteurs promis à une mutation plus ou moins rapide et des possibilités d’aménagement qui améliorent le lieu : la nature confortée, plus de biodiversité, de l’activité, de l’attractivité, des usages. Et si ces villes trouvaient là un cœur et des poumons ?".
Qui a écrit cette envolée lyrique sur Linkedin (1) décrivant un territoire composé de "...deux villes au nord de la rivière (2) et deux au sud (3), [...] réunies dans une même communauté d’agglomération « Paris-Vallée de la Marne ?". C'est Laurent Girometti, Directeur général d'EpaMarne.
A qui le maire de Torcy, président de l'agglomération Paris-Vallée de la Marne a fait appel pour aménager de la Zac des coteaux ? Epamarne !
Qui a signé, en juin 2018, un protocole de partenariat avec Nestlé et Linkcity concernant le projet de reconversion du site Menier ? Epamarne !
Qui a précisé ce projet dans un communiqué de presse commun avec Linkcity ? L'agglomération Paris-Vallée de la Marne, les villes de Noisiel et de Torcy !
De qui dépend la RD10 (route de Lagny) dont tout le monde craint la "sur-saturation", la pollution et les gaz à effet de serre accompagnant les projets touristiques et immobiliers ? Du conseil départemental et plus particulièrement de Yann Dubosc, conseiller du canton mais aussi Président d'Epamarne ainsi que de Xavier Vanderbise, vice-président du Conseil départemental en charge des routes, transports et mobilités.

Le concept, les moyens et les acteurs existent donc pour réaliser une étude globale d'impact qui serait le meilleur atout pour réfléchir avec les citoyens l'avenir de ce fameux "Parc de la Marne", adapté au changement climatique permettant à ceux qui l'habitent de "s'en sortir", pour reprendre les termes de l'agglomération. (4)

(1) https://fr.linkedin.com/pulse/le-parc-de-la-marne-laurent-girometti
(2) Chelles et Vaires-sur-Marne
(3) Noisiel et Torcy
(4) Déclaration au journal La Marne en date du 1er novembre « ... faire une étude globale n’est pas la bonne méthode... si l’on commence à agglomérer tous les projets, on ne s’en sort plus »

Patricia

22/09/2021

Contre la sur-densité de population dans un environnement où les infrastructures ne sont pas à la hauteur

Olivier

30/08/2021

Je lutte contre le bétonnage à outrance des espaces verts à Marne la Vallée

Valérie

31/07/2021

J'ai déménagé, car j'ai compris que ce projet allait faire augmenter la circulation, réduire la biodiversité et ne cautionnant pas, j'ai préféré quitter cette ville, j'ai besoin de verdure, de nature. J'espère qu'ils ne vont pas détruire toute cette faune/flore.....

 

Voir dans la même rubrique...
La Navette pour la base de loisirs circule...
Un abri ne fait pas une ligne de bus...
La construction bois sera-t-elle victime de la nature du coteau ?
Chercherait-on du pétrole à Torcy ?
Zac pieds dans l’eau...
Torrent sur le coteau, l’autre scénario...
L’urbanisation de tout le coteau, une option envisagée !
Y a-t-il un pilote dans l’opération ?
Seconde tranche, calme apparent...
Compétence agglomeration, ça coule de source...
La Zac des coteaux source d’ennuis...
Zac des coteaux, rue de Chèvre... patience
RD10, les Noisiéliens réagissent...
Rue de Chèvre, chantier à l’arrêt !
La folie immobilière et touristique se poursuit le long de la RD10....
RD10, on ne nous a pas bien compris...
Des commerces sont-ils prévus dans la Zac des coteaux ?
Préserver une pépite valant tout l’or du monde...
Réponses hallucinantes de l’agglomération et d’Epamarne....
Le saccage continue...
Zac des coteaux, rue de Chèvre des chantiers qui se télescopent...
Dès la préhistoire le coteau était peuplé...
Rue de Chèvre, des réponses et des questions en suspend...
Travaux d’envergure, rue de Chèvre et au carrefour de la route de Lagny
Bienvenue Max
Epamarne ou l’art de nous faire prendre des vessies pour des lanternes...
Notre action dans la presse...
La RD10 submergée...
Histoire de flâner sur le coteau...
Question de trafic et stationnement rue de Chèvre...
Zac des coteaux de la Marne, les écureuils ne lui disent pas merci
Démarrage de la pétition

Des avis...

  • A n’en pas douter un seul instant, Le Maire de Noisiel a conscience que l’avenir de notre ville ne réside pas dans l’augmentation de l’offre de logements - catalysant le phénomène de sur-densification des habitants bien connue des villes dortoirs, du réseau « routier » source de pollution et de vendalisme au vloant,..., favorisant la disparition de nos espaces verts si précieux au risque de perdre le soutien de ses administrés. L’avenir de la ville de Noisiel reside dans la capacité à mobiliser la population pour l’accomplissement de grand projets et donc bien dans la sédentarisation de ses partisans et leur bien être.
    Ainsi, un communiqué valorisant la transparence que nous lui connaissons, serait une juste reponse aux soutiens que nous lui avons apporté lors des dernières élections. Une absence de réponse irait à contre sens de ses engagements et du repect que lui témoigne la population au quotidien.

A votre avis...

Qui êtes-vous ?
Votre message