Cliquer ici pour signer la pétition

Zac des coteaux, l’alerte est lancée !

Avec les 640 signataires de la pétition demandant l’arrêt de la zac des coteaux de la Marne le comité de sauvegarde du coteau a lancé l’alerte, montré les inconvénients et les dangers qu’engendrerait la poursuite de l’urbanisation du coteau. Il est dans le pouvoir des décideurs d’arrêter le processus et de reconstituer l’îlot de fraîcheur dont Torcy a besoin pour s’adapter au changement climatique. Arguments.

Ecosystème Nous avons décrit comment la première tranche de la Zac des coteaux à modifié l’écosystème du coteau. Une seconde la bouleverserait bien au-delà de ses limites comme le faisait remarquer le Conseil national de l’environnement dans son avis défavorable au projet.
Information Nous avons décrit pourquoi les torcéens disent souvent « Cela n’a rien à voir avec ce que l’on nous a proposé ! » en reprenant les documents « grand public » édités par la ville mais aussi à partir de ce que disait la Direction de l’Environnement (DRIEAT) (1).
Equilibre naturel Nous avons décrit comment pendant près de 70 années la trentaine de platanes abattus pour construire les barres d’immeubles, puisaient l’eau du sol. Trois à quatre mille cinq cent litres d’eau qui devront maintenant s’écouler chaque jour sur le coteau ou bien être pompés, en partie ou en totalité, par un endroit où par un autre.
Hydrogéologie Sur la base de données scientifiques du BRGM, notre comité a mené une enquête révélant l’origine des sources, l’existence d’une ligne de sources sur laquelle les premières constructions ont été réalisées, et où certaines constructions de la seconde tranche devraient l’être. Nous avons fait écho à l’inquiétude des riverains de la Zac qui demandent une étude afin de comprendre la manière dont circule l’eau souterraine ainsi que les répercussions des constructions sur l’hydrogéologie (2) du coteau, une étude qui n’est envisagée par l’agglomération... qu’après la fin des travaux.
Santé, commerces, transport... Nous avons souligné combien les constructions de la seconde tranche allaient contribuer à accentuer le déficit de medecins à Torcy, combien l’absence de commerces allait favoriser l’usage de la voiture alors qu’’il n’ y a aucune visibilité sur la création et la mise en service de la ligne de bus annoncée par Epamarne.
Urbanisation, tourisme, circulation Nous avons attiré l’attention sur l’urbanisation, le développement du tourisme avec la construction d’un hôtel de 100 chambres autour d’une RD10 qui ne pourra jamais être élargie, un problème que la DRIEAT avait déjà pointe du doigt «  l’étude de trafic ne prend pas en compte l’effet des autres projets du secteur susceptibles de générer des déplacements motorisés, comme l’aménagement de la base de loisirs de Vaires-Torcy [...] sans analyse des effets cumulés, il est difficile de se prononcer sur l’état du trafic futur sur la zone  ».
Ce futur c’est maintenant, l’étude d’impact globale que nous avons demandé à l’agglomération n’est pas venue mais les conséquences sont décrites par celle de la DRIEAT Aménagement Mobilité sur l’Est francilien pour l’horizon 2025-2035 « ...la mobilité au sein du territoire se traduit par un fort recours à la voiture individuelle, y compris pour des déplacements de courte distance ». Encore plus de tracas pour les Torcéens et les usagers de la RD10, une augmentation des gaz à effet de serre contribuant à l’accélération du changement climatique.
Il n’est pas possible de voir cela arriver et ne rien tenter !

Il est encore temps de changer...

Il est encore temps pour les pouvoirs publics : Préfecture, Commune, Agglomération, Epamarne de stopper l’artificialisation du coteau en y refusant toute nouvelle construction.
Il est encore temps d’apporter notre contribution à la lutte contre le changement climatique, de protéger notre coteau en reconstituant l’îlot de fraîcheur dont Torcy va avoir besoin.

(1) « De même, les visibilités vers le projet (à hauteur d’homme) depuis les différents espaces de loisirs autour du site, de la Marne, des routes et chemins, etc. auraient dû être présentées. D’un point de vue méthodologique, les seules présentations en plan (sans coupes) et en photographie aérienne ne permettent pas d’appréhender correctement les impacts du projet. »
https://drive.google.com/file/d/1p-Iu2FSMXLriLurcx2adIMyBjqJgLF0W/view?usp=sharing

(2) L’hydrogéologie de « hydro » (eau) et de « géologie » (étude de la terre), est la science qui étudie l’eau souterraine à travers les aquifères et autres milieux poreux peu profonds (généralement moins 1 000 mètres sous la surface). L’hydrogéologie s’occupe de la distribution et de la circulation de l’eau souterraine dans le sol et les roches, en tenant compte de leurs interactions avec les conditions géologiques et l’eau de surface.

Cliquer ici pour signer la pétition

Courrier à Monsieur le Maire de Torcy, Président de l’agglomération Paris Vallée-de-la-Marne

Courrier à Monsieur le Maire de Torcy, Président de l’agglomération Paris Vallée-de-la-Marne

Lire le courrier : https://docs.google.com/document/d/1Pzv1xI6pku0zMUeeK8qJW7nmTgH_MUyKzj-VPNEcqhQ/edit?usp=sharing


Agrandir l'image

Courrier à la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie

Courrier à la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie

Lire la lettre : https://docs.google.com/document/d/1xJotHo68vElD5U-dT4gTeo7FBX-eMLGjgC7iVufJhxU/edit?usp=sharing


Agrandir l'image

Courrier à la direction départementale des territoires

Courrier à la direction départementale des territoires

Lire le courrier : https://docs.google.com/document/d/1L89r91pN1I8jqSCjnEic3VUH5BIDcuh9hWBt1a3reFE/edit?usp=sharing


Agrandir l'image


Cliquer ou survoler la photo pour en lire la légende...

 


A votre avis...

Qui êtes-vous ?
Votre message