Comme les 3100 signataires, cliquer ici pour signer la pétition

Zac des coteaux, retour vers le futur...

On ne peut pas refaire le passé mais on peut s’interroger, que serait-il advenu si... S’il n’y avait pas eu le COVID, si des vestiges archéologiques n’avaient pas été retrouvés, si comme cela était prévu, la Zac des coteaux de la Marne s’était achevée en 2022 ? A côté de quoi sommes nous passés et quel futur pour la Zac ?

Pour tenter répondre à ces questions il faut rembobiner l’affaire et revenir à la fin de l’année 2021, après les premières vagues Covid...

Fin 2021 Trois années et demi après le début des travaux la première tranche n’est toujours pas terminée. Seuls les deux barres et les cinq bâtiments du programme Nature et coteaux ont été livrés, les deux bâtiments Coeur Coteau d’Atland sortent à peine de terre, la résidence intergénérationelle est à la peine. Malgré tout l’aménageur, Epamarne, passe un appel d’offres pour les cinq bâtiments de la seconde tranche.

Septembre 2022 Le programme de 52 logements, Le Perchoir du promoteur REI Habitat est abandonné pour des raisons techniques liées au sous-sol.

Avril 2022 Dans un article intitulé Zac pieds dans l’eau... nous révélions l’existence d’une nappe d’eau entre deux bâtiments de la Résidence intergénérationnelle. Nous demandions publiquement à Epamarne, l’aménageur, s’il en connaissait la cause, s’il était inquiet pour l’hôtel et les cinq bâtiments prévus sur la seconde tranche, lui rappelant que seule l’étude hydrogéologique (2) demandée par les riverains et le Comité de sauvegarde serait en mesure de répondre à ces questions.

Juin 2022. Malgré les alertes concernant l’eau souterraine du coteau, Epamarne lance un appel d’offres pour des travaux de viabilisation voirie et réseaux de la seconde tranche qui sera clos en juillet.

Janvier 2023. La totalité de la Zac se truffe de piézomètres qui permettent de dressser une carte des fluctuations des eaux souterraines aux différentes saisons.
Une opération coûteuse qui nécessite trois à quatre mois de préparation, ce qui fait remonter la décision d’une étude hydrogéologique, puisqu’il s’agit bien de celà, à fin août-début septembre 2022, soit trois mois seulement après le lancement de l’appel d’offre voirie-réseaux.

Que s’est-il passé entre juin et septembre 2022 ?

Le Service départemental d’Archéologie a annoncé, au cours de l’été 2022, des fouilles sur la partie ouest du coteau risquant de reporter le démarrage du chantier de la seconde tranche au printemps 2023...
Dès lors une question se pose, Epamarne utiliserait-il le contre-temps fortuit lié à ces fouilles pour réaliser l’étude hydrogéologique négligée en 2017 lors de l’étude d’impact ?

Que serait-il donc advenu si...? 

S’il n’y avait pas eu l’épidémie de COVID et si des vestiges archéologiques n’avaient pas été retrouvés. Si, comme cela était prévu, la Zac s’était achevée en 2022 ? Aurait-on connu sur la seconde tranche les mêmes problèmes qu’à la résidence intergénérationelle et pour certains immeubles les mêmes problèmes qu’au Clos de l’Arche ?
Impossible bien évidemment de répondre à ces questions, seule l’étude hydrogéologique pourra dire ce que les deux premières vagues de Covid et le passé torcéen ont évités, elle éclairera le futur de la Zac des coteaux de la Marne pour lequel les torcéens devront avoir leur mot à dire.

(1) Le programme en raison de difficultés techniques liées au sous-sol ne verra pas le jour.
(2) L’hydrogéologie de « hydro » (eau) et de « géologie » (étude de la terre), s’occupe de la distribution et de la circulation de l’eau souterraine dans le sol et les roches, en tenant compte de leurs interactions avec les conditions géologiques et l’eau de surface.

[Article rédigé par Marty McFly]

Cliquer ici pour signer la pétition

 

Voir dans la même rubrique...
Une augmentation de 13% de la circulation sur la RD10P !
Je rêve ou quoi ?
L’ombre du Grand Paris plane sur Torcy...
Comprenne qui pourra...
Que d’eau, que d’eau...
Conserver nos îlots de fraîcheur !
L’eau, talon d’Achille de la Zac des coteaux...
Et si nous faisions le point...
Zac des coteaux, des éléments nouveaux qui méritent discussion...
A l’arrache !
Les fouilles archéologiques reportées à septembre ?
Retour des inondations à Torcy ?
Zac des coteaux, retour vers le futur...
Torcy, le passé refait surface
Coteau, Epamarne s’intéresse enfin à l’eau du sous-sol
Un espace naturel qui pourrait être contagieux...
Torcy n’aura pas de Perchoir....
Cela reste en zone à urbaniser...
ZAC des coteaux, à la source du locatif...
La Navette pour la base de loisirs circule...
La construction bois sera-t-elle victime de la nature du coteau ?
Chercherait-on du pétrole à Torcy ?
Zac pieds dans l’eau...
L’urbanisation de tout le coteau, une option envisagée !
Compétence agglomeration, ça coule de source...
Zac des coteaux, rue de Chèvre... patience
RD10, les Noisiéliens réagissent...
La folie immobilière et touristique se poursuit le long de la RD10....
RD10, on ne nous a pas bien compris...
Des commerces sont-ils prévus dans la Zac des coteaux ?
Préserver une pépite valant tout l’or du monde...
Réponses hallucinantes de l’agglomération et d’Epamarne....
Le saccage continue...
Zac des coteaux, rue de Chèvre des chantiers qui se télescopent...
Dès la préhistoire le coteau était peuplé...
Rue de Chèvre, des réponses et des questions en suspend...
Travaux d’envergure, rue de Chèvre et au carrefour de la route de Lagny
Bienvenue Max
Notre action dans la presse...
La RD10 submergée...
Histoire de flâner sur le coteau...
Question de trafic et stationnement rue de Chèvre...
Zac des coteaux de la Marne, les écureuils ne lui disent pas merci
Démarrage de la pétition

A votre avis...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.