Cliquer ici pour signer la pétition

Zac pieds dans l’eau...

Surprenante scène prise par notre photographe entre le deuxième et le troisième bâtiment de la résidence intergénérationnelle de la zac des coteaux. Un trou de 12 m sur 12 par 3m de profondeur, creusé à la pelleteuse, rempli de quelques dizaines de centimètres d’eau. S’agît-il d’un nouvel équipement, d’une rupture de canalisation, d’une remontée de nappe ou bien d’accumulation d’eau de source ? Mystère.

On écarte la première hypothèse, une piscine à cet endroit n’est pas possible il n’y a pas de place pour mettre le plongeoir.
Seconde hypothèse, plus sérieuse, une rupture de canalisation. Mais pourquoi creuser aussi large alors qu’une tranchée eut suffit à remplacer le tuyau défaillant ?
Troisième hypothèse, une remontée de la nappe alluviale de la Marne. Possible mais peu probable car l’hiver ayant été sec, la Gondoire est basse, la nappe doit l’être aussi d’autant qu’elle se situe un peu plus loin sous la RD10.
Quatrième hypothèse une nouvelle nappe captive résultant de l’accumulation d’une partie de l’eau non absorbée par la trentaine de platanes supprimés dans la construction de la première tranche de la zac. Potentiellement plus de 1000 m3 non absorbés...
Dans ce cas de figure qu’arriverait-il lors de fortes précipitations, plus fréquentes avec le changement climatique ? Quelles interactions avec la nappe alluviale (en bleu sur le dessin numéro deux après le texte) de la Marne et de possibles inondations de la RD10 ?
Epamarne l’aménageur a-t-il une réponse, connaît-il la cause du phénomène ? S’inquiète-t’il pour l’hôtel et certains bâtiments prévus sur la seconde tranche (dessin numéro 6) qui se trouvent, eux, en partie sur cette nappe ?
L’étude hydrogéologique (1) du coteau et de l’incidence des constructions de la première tranche sur la circulation des eaux souterraines demandée par les riverains ne serait-elle pas en mesure de lever les inquiétudes et de répondre à ces questions ?

(1) L’hydrogéologie de « hydro » (eau) et de « géologie » (étude de la terre), est la science qui étudie l’eau souterraine à travers les aquifères et autres milieux poreux peu profonds (généralement moins 1 000 mètres sous la surface).
L’hydrogéologie s’occupe de la distribution et de la circulation de l’eau souterraine dans le sol et les roches, en tenant compte de leurs interactions avec les conditions géologiques et l’eau de surface.

Cliquer ici pour signer la pétition

Le schéma hydrogéologique sommaire du coteau...


Agrandir l'image

La première tranche et la seconde. On voit très nettement qu’il est aussi prévu sur la seconde tranche des bâtiments sur la ligne de source et en bas l’hôtel et des bâtiments en partie sur la couche alluviale.


Agrandir l'image


Cliquer ou survoler la photo pour en lire la légende...

 

Voir dans la même rubrique...
ZAC des coteaux, à la source du locatif...
La Navette pour la base de loisirs circule...
Un abri ne fait pas une ligne de bus...
La construction bois sera-t-elle victime de la nature du coteau ?
Chercherait-on du pétrole à Torcy ?
Zac pieds dans l’eau...
Torrent sur le coteau, l’autre scénario...
L’urbanisation de tout le coteau, une option envisagée !
Y a-t-il un pilote dans l’opération ?
Seconde tranche, calme apparent...
Compétence agglomeration, ça coule de source...
La Zac des coteaux source d’ennuis...
Zac des coteaux, rue de Chèvre... patience
RD10, les Noisiéliens réagissent...
Rue de Chèvre, chantier à l’arrêt !
La folie immobilière et touristique se poursuit le long de la RD10....
RD10, on ne nous a pas bien compris...
Des commerces sont-ils prévus dans la Zac des coteaux ?
Préserver une pépite valant tout l’or du monde...
Réponses hallucinantes de l’agglomération et d’Epamarne....
Le saccage continue...
Zac des coteaux, rue de Chèvre des chantiers qui se télescopent...
Dès la préhistoire le coteau était peuplé...
Rue de Chèvre, des réponses et des questions en suspend...
Travaux d’envergure, rue de Chèvre et au carrefour de la route de Lagny
Bienvenue Max
Epamarne ou l’art de nous faire prendre des vessies pour des lanternes...
Notre action dans la presse...
La RD10 submergée...
Histoire de flâner sur le coteau...
Question de trafic et stationnement rue de Chèvre...
Zac des coteaux de la Marne, les écureuils ne lui disent pas merci
Démarrage de la pétition

A votre avis...

Qui êtes-vous ?
Votre message